Comment se déroule un test de paternité à domicile ?

Un test de paternité est un test médical qui détermine la probabilité qu’un homme soit le père d’un enfant. Le test consiste à prélever un échantillon d’ADN du père potentiel et de l’enfant. Comme ce dernier hérite de la moitié de son ADN de son père biologique, le test recherche des correspondances des gènes entre les deux. Certains tests peuvent également utiliser l’ADN de la mère, ce qui permet d’améliorer la fiabilité des résultats.

Comment fonctionne un test de paternité ?

Les tests de paternité à domicile permettent de collecter les échantillons pour les analyser dans un laboratoire. Le prélèvement se fait à l’aide d’un coton-tige frotté à l’intérieur de la joue pour recueillir un échantillon d’ADN. Ce dernier doit être prélevé sur le père potentiel et l’enfant. Un troisième tampon sera fourni si la mère doit également fournir son ADN. Une fois l’échantillon prélevé, il doit être envoyé à un laboratoire pour être analysé. Les résultats sont ensuite envoyés aux demandeurs une fois l’analyse terminée.

Comprendre les prix et les frais

Lorsque vous achetez un kit de test de paternité ADN à domicile, vous payez un prix d’achat initial. C’est le coût du kit lui-même. La plupart des tests comportent des frais de laboratoire supplémentaires qui doivent être payés directement à l’organisme qui recevra les prélèvements d’échantillon d’ADN. Certains laboratoires facturent un tarif unique pour tous les types de tests. D’autres proposent deux services avec des prix différents: un test à domicile et un test juridique. Les tests à domicile et non juridiques sont généralement les plus pratiqués. Toutefois, si vous envisagez d’utiliser les résultats dans le cadre d’une action en justice relative à la pension alimentaire ou à la garde, il est recommandé de choisir l’option légale. Votre avocat peut vous fournir des informations supplémentaires concernant la légalité des tests de paternité.

Fiabilité d’un test de paternité à domicile

Après avoir reçu le kit de test, il est conseillé de lire attentivement toutes les instructions et les informations fournies avant de l’utiliser. Même si le test est simple, toute erreur commise lors de la collecte ou l’emballage des écouvillons peut interférer avec les résultats.

Les différents types de tests

Échantillonnage de villosités choriales (CVS)

Entre la 10e à la 13e semaine de grossesse, le médecin peut prélever un petit échantillon de «villosités choriales» sur les parois de l’utérus. Ces cellules ainsi que le fœtus proviennent du même œuf fécondé et ont la même constitution génétique. Le médecin utilise une fine aiguille ou un tube à insérer à travers le vagin ou la paroi abdominale pour prélever un échantillon ADN.

L’amniocentèse

Pendant la 14e à la 24e semaine de grossesse, le médecin peut prélever un échantillon de liquide amniotique. Ce dernier se trouve dans le sac entourant le fœtus en développement et contient des cellules fœtales pouvant être utilisées pour l’analyse de l’ADN. Le médecin insère une fine aiguille dans l’abdomen pour atteindre l’utérus et prélever le liquide.

Bien que ces deux tests de paternité prénataux utilisent l’échographie pour guider l’aiguille, ils sont considérés comme invasifs et comportent des risques d’infection et de fausse couche pour la mère. Ce sont pour ces raisons que la plupart des médecins n’ont recours à ces types de tests que lorsqu’ils sont nécessaires pour la santé de la mère et de l’enfant.

Prélèvement d’échantillons des parents

Les échantillons d’ADN de la mère et du père présumé peuvent être prélevés à l’aide d’un écouvillon buccal indolore et non invasif. Pour ce faire, un coton-tige est frotté contre l’intérieur de la bouche pour recueillir les cellules de la joue.

Test de paternité prénatale non invasif

La dernière option est un test «non invasif». Comme son nom l’indique, il permet d’éviter les petits risques inhérents aux deux précédentes procédures. Le laboratoire collecte l’ADN de la mère et du bébé grâce à un échantillon du sang de la mère. Ce test peut être effectué à tout moment à partir de la 9ème semaine de grossesse. Vous pouvez voir toute la méthode ici.

Laisser un commentaire

Fermer le menu